Accueil > Vladivostok > Gare de Vladi

  • La gare - Sur l'autobus il est écrit : bientôt le printemps (...)
  • Grisaille sur Vladi
  • Plafond du hall
  • Lustre du hall
  • La fontaine
  • Escalier intérieur
  • Escalier
  • Le quai
  • Plaque du centenaire
  • Train à quai
  • Panneau des horaires
  • 9000 roubles en poche

Gare de Vladi

dimanche 24 février 2008

Il me faut donc un billet de train pour quitter Vladi.

La gare   est plus petite que je ne l’avais imaginée. Jolie avec sa coiffe de dentelle, et son nom écrit en lettres rouges. La rénovation a été impeccablement faite. Il y a de la gaieté, des couleurs vives, de la lumière. Dans le hall, les voyageurs attendent. Quelques vieilles dames clochardisées, cernées de sacs en plastique.

Fronton de la gare

Il faut descendre sur les quais, prendre à droite, puis à droite. Une plaque célébrant le centenaire de l’ouverture de la ligne a été apposée en 2001. Un train à quai : le 083, Novosibirsk-Vladivostok. Qui vient d’où je vais. Dans le hall des guichets, le panneau des horaires : n° du train, destination, type de train, rythme de départ (quotidien, ou jours pairs, ou jours impairs...), heure de départ.

Au guichet, devant moi, un voyageur renonce à partir : il lui manque quelques roubles.

Aucune idée de ce que coûteront les deux billets que j’ai l’intention d’acheter : Vladivostok Khabarovsk et Khabarovsk-Tchita. J’ai en poche 9000 roubles (environ 300 euros), un petit papier où j’ai mentionné les numéros de train et les horaires, au cas où la guichetière ne me comprendrait pas.

Mais elle me comprend. Me voici donc avec deux billets en poche, à mon nom, avec mon numéro de passeport : 6000 roubles. Payer en liquide : la gare n’accepte pas la carte bleue.