Accueil > Krasnoiarsk > Khakasses et Nganassani

  • Sculpture
  • Costume
  • Manteau
  • Broderies
  • Bottes
  • Sculpture
  • Costumes
  • Costume
  • Costume
  • Sculpture - cuir
  • Sculpture - cuir
  • Sculpture - métal
  • Costume
  • Sculpture
  • Sculpture
  • Chamane
  • Sculpture

Khakasses et Nganassani

mardi 4 mars 2008

Pour la splendeur des vêtements, la richesse des broderies, la force des petites sculptures, il faut avoir vu le musée de Krasnoïarsk. Dans la pièce des chamanes, deux petites filles longues et fluettes se tiennent par le bras, parlant bas, et comme terrorisées.

Tout est en russe, uniquement en russe, comme partout. La librairie ne propose aucun ouvrage qui nous parlerait de tout ce monde disparu, finissant ou menacé.

Khakasses, Nganassani, on aimerait en savoir plus : comment était leur monde ? Quels étaient leurs dieux ? Comment traitaient-ils leurs femmes, leurs enfants, leurs vieillards ? Quelles langues parlaient-ils ?

Robe

Mais je suis très inquiète : je me demande si Dubble you ne va pas vouloir apporter la démocratie aux Nanai.

Il faut dire que c’est complexe, les minorités nationales. Tu sais ce qu’elle dit, la Constitution de Russie ?