Accueil > Vladivostok > Le musée Arseniev

  • Arseniev et Dersou, les vrais
  • La sculpture
  • Le loup
  • L'ours et le tigre
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Musée Arseniev
  • Ticket pour photographier - 50 r.

Le musée Arseniev

samedi 23 février 2008

Le musée Arseniev présente des animaux empaillés "en situation", dans une scénographie chère aux musées russes : le diaporama - qui mélange des éléments de réalité, en relief, et les prolonge par un décor peint. Ours, tigre, loup, chouettes...

On croise Arseniev et Dersou, immortalisés dans une sculpture de bois.

Et les "peuples-racines", si nombreux en Sibérie : Toungouses, Aléoutes, Evenks... (voir le site du RAIPON)

Au dernier étage, le musée soviétique : poussiéreux, déjà ! On y trouve une photo de Yul Brynner, dont la mère était cantatrice à Vladi. Et des souvenirs franco-russes : un miroir d’argent offert au comte Mouravieff-Amourski, "Une année de fêtes russes", publié en France, et dont l’auteur, Vera Vend, était fille d’un général russe.

Arseniev et Dersou, Kurozawa. Dersou est golde.