Accueil > Krasnoiarsk > Repartir

  • Billet de train
  • Gare de Krasnoïarsk
  • Pub pour Sourikov
  • Gare de Krasnoïarsk
  • Gare de Krasnoïarsk
  • Le Iénisséi
  • Loco rouge
  • Loco rouge
  • Gare de Krasnoïarsk

Repartir

mardi 4 mars 2008

Il fait nuit quand j’arrive à la gare  . J’achète mon billet pour Taïga. A Taïga, je verrai bien comment me rentre à Tomsk. La gare est somptueuse, éclairée en vert. Mon train s’appelle Iénisséi, il assure la liaison Krasnoïarsk-Moscou.

Dans la salle d’attente, les Ouzbèkes dominent : eux aussi, comme les Chinois, voyagent en nombre, femmes et enfants d’un côté, hommes de l’autre. Ils transportent tout : la théière, la vaisselle, la nourriture. Les préposées à la surveillance de la RJD (Chemins de fer) les regardent d’un sale œil : ces femmes en robes gitanes, ces hommes qui parlent fort, ces monceaux de bagages qui menacent de s’écrouler et bouchent le passage, ça ne plaît pas.

Le train est vert, mais la locomotive est rouge, d’un très beau rouge.

Gare de Krasnoïarsk